1/15 Publication après examen par les pairs d'une analyse comparative des données de pharmacovigilance VAERS (USA) et EUDRA (UE) sur les vaccins covid / grippe. Les résultats, concordants, ne sont pas particulièrement rassurants. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpubh.2021.756633/full#T1

2/n Profitons de ce que ce soit un article publié pour l'utiliser comme ressource. Ici, en image, les événements indésirables qui sont particulièrement fréquents pour les vaccins covid vs vaccins grippe. Il est pleinement justifié de notifier leur association aux vaccins covid.

3/n "Par exemple, alors que 1229 et 157 cas de thrombose du sinus veineux cérébral ont été signalés à ce jour après la vaccination par le COVID-19, aucun cas n'a été signalé pour les vaccins antigrippaux dans EudraVigilance et le VAERS, respectivement." Par exemple.

4/n Donc, constat attendu mais confirmé par l'article: il y a (beaucoup) plus d'événements indésirables graves pour les vaccins covid que pour les vaccins contre la grippe, ce que notre @climabono avait déjà montré il y a longtemps avec VAERS: https://twitter.com/GabinJean3/status/1456247749997850627?s=20&t=6BWjHMYzrPJXnwSjyklrgQ

5/n Les causes de décès post-vaccination covid sont par ailleurs les mêmes pour Eudra et VAERS: "La comparaison des réactions signalées pour les différents types de vaccins suggère une concordance substantielle entre EudraVigilance et le VAERS,..."

6/n "...la dyspnée, l'arrêt respiratoire, l'embolie pulmonaire, l'infarctus du myocarde, la thrombose, les hémorragies cérébrales et la pneumonie étant les effets indésirables les plus fréquemment mentionnés dans les rapports de décès."

7/n Il faut souligner que les causes de décès associés aux vaccins covid sont cohérentes entre les deux systèmes, parce que certains, comme Fauci, ironisent volontiers sur le fait qui le moindre accident de voiture sera signalé comme décès post-vaccin... Fauci ment (comme d'hab).

8/n "Les résultats indiquent une relation temporelle entre la vaccination et les décès, puisque la plupart des effets indésirables graves signalés, notamment les décès, surviennent dans les sept premiers jours suivant la vaccination." Nous sommes d'accord: https://twitter.com/GabinJean3/status/1456247794717511684?s=20&t=6BWjHMYzrPJXnwSjyklrgQ

9/n "il existe un important excès de risque de décès, d'hospitalisation et de rapports mettant en jeu le pronostic vital pour tous les vaccins COVID-19 par rapport aux vaccins antigrippaux." C'est le moins que l'on puisse dire: de 40x à 300x plus selon les critères!

10/n "et des risques relatifs particulièrement élevés de thrombose, de coagulation et de réactions des organes sexuels associés aux vaccins COVID-19." Là aussi, c'est le moins que l'on puisse dire. Les inquiétudes sont légitimes: https://twitter.com/GabinJean3/status/1494785728605212679?s=20&t=6BWjHMYzrPJXnwSjyklrgQ

11/n L'article passe aussi en revue les mécanismes pathophysiologiques potentiellement impliqués dans ces réactions indésirables, et rappelle les critères de causalité retenus par l'OMS, dont plusieurs (3 sur 4) sont couverts par cette analyse.

12/n L'auteur conclut en appelant à plus de recherche pour déterminer la sous-notification exacte (pharmacovigilance active), expliciter les mécanismes pathophysiologiques (étude de cohortes de personnes vaccinées avec bilan de santé et davantage d'autopsies).

13/n C'est un article assez prudent (il s'agissait d'être publié, après tout) dans ses conclusions et formulations, mais c'est un signe supplémentaire, encourageant, de ce qu'il est désormais permis de parler de ce sujet tabou. Quelque chose bouge. Il était temps, je dirais.

14/n Si cela vous donne l'envie d'en savoir plus, lisez notre fil complet de novembre sur la pharmacovigilance, nourri des histogrammes de @78twitos et @climabono: https://twitter.com/GabinJean3/status/1456247674433269767?s=20&t=4loRDyLs3RhL8AIZIDr9aA