Ivermectine: l'étude argentine sur grand effectif est enfin publiée!

Avatar

Share

 • 

7 months ago

 • 

View on Twitter

1/n Ivermectine: l'étude argentine ( n=21'232 dont, 3'266 dans le groupe ivermectine) est finalement publiée après examen par les pairs dans une bonne revue. Résultat: réduction significative du risque de décès et de soins intensifs pour les plus de 40 ans https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpubh.2022.813378/full

2/n L'ivermectine a été proposée à des patients covid selon les critères fixés par un cadre éthique défini (MEURI), * au plus tard 5 jours après le début des symptômes (bien!), * à dose élevée (5 j. à 0,6mg/kg) (bien!), * après un repas riche en graisse (bien!)

3/n Les patients traités étaient en moyenne plus sujets à l'obésité et à l'hypertension que ceux du groupe contrôle; toutefois, avec ou sans ajustement, leurs résultats sont significativement meilleurs sur les critères choisis (soins intensifs et décès) pour les +de 40 ans.

4/n Le suivi de la pharmacovigilance, rigoureux, ne révèle rien de préoccupant. Les auteurs concluent sur la nécessité de poursuivre l'étude de l'efficacité de l'ivermectine contre le covid et de la comparer aux molécules patentées comme le Molnupiravir.

5/n Les résultats ne sont pas "per protocol" et incluent dans le groupe ivermectine les patients n'ayant pris qu'une partie du traitement prescrit. Tendance, non significative, en faveur de ceux qui ont pris de plus hautes doses (signal d'une possible relation dose / effet).